Histoire de la vie privée. Tome II. De l'Europe féodale à la Renaissance par Dominique Barthélemy

August 20, 2019

Histoire de la vie privée. Tome II. De l'Europe féodale à la Renaissance par Dominique Barthélemy

Titre de livre: Histoire de la vie privée. Tome II. De l'Europe féodale à la Renaissance

Auteur: Dominique Barthélemy

Broché: 655 pages

Date de sortie: October 4, 1999

ISBN: 9782020364188

Éditeur: Seuil

Histoire de la vie privée. Tome II. De l'Europe féodale à la Renaissance par Dominique Barthélemy est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Dominique Barthélemy avec Histoire de la vie privée. Tome II. De l'Europe féodale à la Renaissance

Apparemment évidente, la notion de vie privée est pourtant loin d'aller de soi, comme le démontrent avec brio Philippe Ariès et Georges Duby. Elle est certes une donnée commune à toute l'histoire de l'Occident, mais les formes qu'elle a pu prendre, les réalités qu'elle a désignées ont connu de profondes transformations.

Au fil de ces cinq volumes - De L'Empire romain à l'an mil, De l'Europe féodale à la Renaissance, De la Renaissance aux Lumières, De la Révolution à la Grande Guerre et De la Première Guerre mondiale à nos jours - les meilleurs spécialistes, refusant de livrer une banale histoire de la vie quotidienne, se sont attachés à analyser ce "privé" toujours mouvant, que le talent de l'historien retrouve dans les interstices des documents. De l'Empire romain à nos jours, de la domus latine à l'appartement bourgeois, on assiste à la permanente mutation des lieux de vie et de leur place dans l'horizon mental d'une époque.

Mais l'histoire de la vie privée est aussi celle d'un conflit permanent avec la sphère publique, que la montée en puissance de l'État moderne depuis le Moyen Âge a rendue de plus en plus agressive à son égard : perspectives très neuves, qui invitent le lecteur à une réflexion d'actualité sur les menaces que les techniques nouvelles font peser sur sa propre vie privée. --Thomas Ferrier